Festival Cuivres Sons d'Hiver

Winter Sounds

Présentation
Projet & équipe
| Programme
Concerts, expos, conférences...
| Infos pratiques
Autour du festival
| Edition précédente
Cordes Sons d'Hiver
|
trompette_basse
CuivreS
Accueil > Edition précédente > Quintette de Brahms

Dans les semaines où Brahms écrit ses opus 114 et 115, il rédige également son testament.
C'est la rencontre avec le grand clarinettiste Richard Mühlfeld lors d'un séjour à Meiningen qui va reconduire Brahms sur le chemin de l'écriture qu il avait délaissé depuis près d'un an.
Le quintette opus 115 parait marqué par la présence d'une mort empreinte de sérénité, de douceur, de mélancolie et de cette résignation qu'on trouve également dans le requiem allemand.
L'œuvre sera créée en novembre 1891 en privé par le clarinettiste dédicataire et le quatuor Joachim, puis le 12 décembre lors de sa première exécution publique, à Berlin.
Les quatre premières mesures du 1er mouvement Allegretto contiennent en germe tous les éléments qui constitueront la trame et l'unité de l'œuvre: avant même l entrée de la clarinette on y trouve des cellules mélodico rythmiques et l'instabilité tonale (Ré Majeur-Si mineur) que l'on pourra déceler tout au long de cette œuvre considérée comme la plus réussie parmi les quatre pièces dédiées à la clarinette, et dans laquelle s'exprime toute la maturité du compositeur.

 

Avec :

Lauriane Maudry, clarinette
Noémie Vachot et Nandingua Bayarbaatar violons
Erika Lo Mele, alto
Madeleine Krümenacker, violoncelle

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Présentation--Contact-Mentions légales-Plan du site